Transac lance une nouvelle méthode de conception participative de logement en plein centre de Neuchâtel.

Transac propose à travers une expérience nouvelle à la population neuchâteloise, de participer au projet de rénovation d'un bâtiment iconique.

Demander à la population neuchâteloise de participer au projet de transformation de l’un des bâtiments les plus iconiques de leur ville: voilà le concept novateur lancé par la société immobilière Transac. 


Le monde des promoteurs immobiliers souffre parfois d’une image un peu opaque. Responsables de leurs investissements financiers et forts de leur expérience du marché, ils décident en règle générale seuls de la conception des structures immobilières d’habitation, qu’il s’agisse de constructions nouvelles ou de rénovation d’immeubles anciens. Charge ensuite aux futurs propriétaires ou locataires de s’y adapter, et au-delà de ce premier cercle aux riverains et habitants du lieu de s’habituer à la nouvelle silhouette de leur quartier. À de rares - et onéreuses - exceptions près, les souhaits des consommateurs ne sont pas pris en considération dans la phase initiale des projets. Pourtant, il s’agit souvent là de la dépense la plus importante consentie au cours d’une vie.

C’est en partant de ce constat que la société Transac a choisi d’apporter du changement dans le monde de l’immobilier en démontrant que ce métier peut être exercé différemment. Un concept très simple: inverser complètement le processus, en remettant l’humain au centre de la réflexion. À l’heure de l’économie partici- pative, pourquoi ne pas demander à tout un chacun de s’exprimer sur la question?

Cette approche novatrice méritait un symbole fort: ce sera celui de la Tour Firestone, bâtiment cher au cœur des Neuchâtelois. Un immeuble chargé d’Histoire s’il en est, tant il se voulait novateur lors de sa conception. Petit retour dans le temps: l’immeuble a été conçu par le bureau d’architecture Prince et Béguin en 1929, puis élevé en 1930. À l’époque, ce prestigieux cabinet venait de terminer la construction du Tribunal Fédéral à Lausanne, un chantier colossal mené à bien grâce à une association avec Alphonse Laverrière, autre architecte de renom. Le même Laverrière signait une année plus tard, en 1931, la fameuse Tour Bel-Air de Lausanne, alors plus haut immeuble de Suisse. Les similitudes architecturales entre les deux constructions sont évi- dentes, toutes deux se réclamant du style Art déco.

Les premiers habitants de la Tour “Firestone” - dont le sobriquet date de 1955 lorsqu’une publicité lumineuse à l’enseigne de la célèbre marque de pneus fût installée sur son toit - bénéficiaient d’un luxe alors inouï. Salles de bain dans chaque appartement, chauffage central, électricité et même, comble du raffinement, ascenseur, l’équipaient dès son inauguration. Depuis, cette construction est devenue une figure familière chérie des Neuchâtelois et a été classée bâtiment protégé.

Proposer à la population de participer au projet de la transformation de cet immeuble iconique prend donc tout son sens. À travers cette expérience novatrice, les acheteurs potentiels, les futurs locataires ainsi que tous les habitants de la région sont invités à partager leur vision du futur de la Tour Firestone.

Lors des quatre samedis du mois de mars, à savoir pendant les journées des 7, 14, 21 et 28 du mois, les visiteurs seront accueillis dans l’immeuble de 10h à 16h. Tout un chacun pourra donc venir suivre des visites guidées des lieux, bénéficier de nombreuses activités, et surtout donner très concrètement son avis sur la fu- ture rénovation du bâtiment, y compris en déplaçant murs et cloisons! Une façon de faire surprenante à venir découvrir sur place. Transformons ensemble la Tour Firestone!

Pour en savoir plus n'hésitez à aller sur le site du projet:
http://transformons.ch/
 
Pour toute demande de renseignement ou information complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter directement.



Auteur:

Merse Transac Immobilier

Date de création:

10/03/2015